logo artisan

Pose et nettoyage de gouttière Pierrelaye (95220)

Vous recherchez une entreprise de couverture à pour la pose ou le nettoyage de vos gouttières Pierrelaye (95220) ?Les gouttières s’usent en général plus vite que la couverture. Afin de réaliser un bon système d’évacuation d’eaux pluviales, Richard Couverture réalise l’entretien et le débouchage de l’ensemble de vos gouttières partout à Pierrelaye et dans le département du Val-d’Oise. 

Nous contacter

artisan qualifie et experimente 95

Artisan
Qualifié

garantie decennal 95

Garantie Décennale

devis gratuit couvreur val doise

Devis
Gratuit

tarifs competitifs val doise

Tarifs Compétitifs

avis clients bon satisfaction 95 val doise

Satisfaction Clients ✓

Installation et Nettoyage de gouttières à Pierrelaye dans les Val-d'Oise

Basée à Pierrelaye dans le département des Val-d’Oise, notre entreprise spécialiste en revêtement est parvenue à être un leader dans les travaux de gouttière grâce au sérieux et à l’expertise de de notre équipe d’agents couvreurs . Quoique puisse être la nature de vos besoins autour des travaux de gouttière, nous trouverons toujours l’option qui vous correspond le mieux pour que vos travaux soient effectués avec succès. Nous disposons de fortes années d’expertise et d’ailleurs nous ne fournissons que des services de meilleure qualité. En tant que couvreur à Pierrelaye qui assurent vos projets, nous mettons tout en œuvre pour que le rendu correspondra à vos aspirations et recommandations. Nous pouvons intervenir à l’ensemble des travaux de pose de gouttière à l’aide de plusieurs méthodes et compétence tout en considérant la recommandation du client.

pose de gouttiere à Pierrelaye

Les matériaux pour l’installation de gouttière à Pierrelaye

Notre agence vous offre, différents matériaux pour la mise en place de gouttière à Pierrelaye. En effet, vous aurez l’embarras du choix en ce qui concerne les matières de fabrication : en bac acier, en bois, en PVC, en cuivre, en zinc ou en aluminium. Nous employons uniquement des pièces de qualité afin que la réalisation des travaux d’installation gouttière sur Pierrelaye soit effectuée de manière correcte.

Le nettoyage à Pierrelaye de vos gouttière PVC ou Zinc

nettoyage de gouttière à Pierrelaye

Notre compagnie veille à être plus compétente afin de parvenir au niveau le plus haut. Nos agents couvreurs tâchent de n’oublier aucune étape au moment du nettoyage. Avec la technique de soufflage du système d’égouttage ou bien de vidage de manière manuelle, les déchets pourront se propager dans toute la résidence à intervenir. Nous garantissons toutefois qu’aucune saleté ne sera délaissée et que votre propriété sera plus propre qu’à notre début de travaux. Nous vous présentons un devis non payant pour une estimation des projets à réaliser.

Repérez les dégâts du système d’égouttement

Si vous constatez que la gouttière se dégrade, Il faut envisager un remplacement très vite, ou sinon, accomplir des réfections gouttière. Pour bénéficier d’un travail sérieux et surtout qui correspond à vos attentes concernant la pose et le changement de gouttière à Pierrelaye, il suffit de nous appeler ou alors sollicitez-nous votre devis installation du système d’égouttement ou votre devis de remplacement de gouttière qui vous sont proposés gratuitement.

 

Zones d'Intervention autour de Pierrelaye

Nous Appeler

À propos de Pierrelaye

Pierrelaye est une commune française située dans le département du Val-d’Oise en région Île-de-France.

Ses habitants sont les Pierrelaysien(ne)s.

Pierrelaye est une commune périurbaine située à 23 km au nord-ouest de Paris, à 5 km au sud-est de Pontoise.

Elle est desservie par l’autoroute A15 et traversée par l’ancienne route nationale 14.

La gare de Pierrelaye est desservie par la ligne H ainsi que le RER C.

Pierrelaye est traversé par la Chaussée Jules César

Pierrelaye est parcouru par le ru de Liesse où se trouve sa source.

La commune est limitrophe de Saint-Ouen-l’Aumône, Méry-sur-Oise, Bessancourt, Beauchamp, Montigny-lès-Cormeilles et Herblay-sur-Seine.

« Le cœur de l’ancien village se concentrait au sud de la chaussée Jules-César (rue Victor-Hugo), entre la rue Léon-Pelouse et la place de la Croix. Au nord de la route, le château du XVIII siècle donnait sur un vaste parc[1] ».

Pierrelaye est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Paris, dont elle est une commune du pôle principal. Cette aire regroupe 1 929 communes[5][6].

Le nom de la localité est attesté sous les formes Petra lata vers 1205, Pierre Laye en 1125[8], Pierre-laie en 1754.

Forme de la langue d’oïl, composé de pierre + lée (issu du latin lata « large »), signifiant « pierre large », pour désigner habituellement un dolmen.

Des travaux ont permis de découvrir en 1901, lors du creusement du drain de Liesse, les vestiges d’une nécropole gauloise de La Tène. Les tombes contenaient entre autres des parures en bronze (torques, colliers, bracelets, fibules). D’autres fouilles intervenues en 2002 ont permis de découvrir des éléments datables de la Tène finale

Le village est né sur la voie romaine dénommée chaussée Jules César, qui reliait Lutèce à la mer. En 1879, des monnaies romaines ont été trouvées et, en 1882, de grandes bornes gravées, « en forme d’obélisque », ont été repérées au bord de la chaussée Jules-César.

Il n’a pas été découvert de vestiges attribuables à l’antiquité tardive ou à l’époque carolingienne..

À l’époque féodale, le fief est une possession des religieux de l’abbaye de Saint-Denis : dès 1125, .Mathieu le Bel rend l’hommage féodal à l’abbaye, et, au XIII siècle, plusieurs seigneurs portant le nom de Petra lata étaient vassaux de ce monastère ou des Montmorency[1].

L’église Saint-Jean-Baptiste est érigée en église paroissiale dès le XIII siècle.

Le sol composé exclusivement de plusieurs variétés de sables, ne produisait que du seigle et du bois de bouleau. Les habitants s’étaient alors spécialisés dans la fabrication des balais. Malgré une grande qu’une partie du territoire était infructueux ou stérile, la commune produisait quelques vignes sur la partie jouxtant Saint-Ouen-l’Aumône. En 1750, l’Abbé Lebeuf décrit donc les terres pauvres et couvertes de bois de Pierrelaye.

Au XVII siècle est créée la route royale de Paris à Rouen, qui deviendra la RN 14, permettant la création d’une petite agglomération au niveau de la Patte d’Oie d’Herblay. Le village de Pierrelaye est alors trouve excentré par rapport à cette route et le reste jusqu’à la fin du XIXe siècle. Le territoire de l’actuelle commune est essentiellement boisé jusqu’au XVIII siècle, époque où ont lieu de grands défrichements. L’élevage des moutons était aussi pratiqué. Sous Louis XIV, Pierrelaye compte 320 habitants. En 1733 Pierrelaye emploie son premier maître d’école[10].

Un moulin à vent se dressait près de l’angle de la rue d’Herblay avec l’avenue du Général-Leclerc.

Essentiellement consacrée à la culture maraîchère, la commune connait un certain désenclavement au XIX siècle, avec l’arrivée du chemin de fer reliant Paris à la frontière belge. La ligne est achevée en 1846, mais la gare de Pierrelaye n’est ouverte qu’en 1881 vu l’opposition de certains habitants qui, assurant les transports, craignaient de voir disparaître leur clientèle. On raconte qu’ils venaient, la nuit, enlever les traverses du chemin de fer posées la veille. En 1848 est créée la rue Georges Boucher, qui relie le bourg à la route royale. La création de la gare favorise le développement agricole de la commune car les maraîchers peuvent désormais expédier facilement leur production vers Paris[11].

L’Hôtel-de-Ville est construit en 1901, et le groupe scolaire Jean-Nicolas Leveau en 1934.

En 1960, la SA HLM « Le Foyer pour Tous » réalise à la demande de la municipalité un programme de 140 logements collectifs sociaux répartis au niveau de la Place de la Gare et au niveau du quartier des Petits Bois, suivis en 1972 d’un programme résidentiel de 380 logements au niveau du Clos Saint Pierre, et du lotissement des terrains non irrigables, qui accueillent des pavillons. L’urbanisation se poursuit dans les années 1980, accompagnée de la création de nouveaux équipements comme la protection maternelle et infantile (PMI), de nouvelles écoles et une salle polyvalente.

Le schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme (SDAU) de la ville nouvelle de Cergy-Pontoise limite le développement de Pierrelaye, considéré comme un réservoir de terres agricoles et d’espaces verts.

La plaine où se situaient les cultures maraîchères est, durant une centaine d’années, amendée par l’épandage des eaux usées de Paris puis du SIAAP. À l’issue de ces années, le site est déclaré multi-pollué,. La constitution sur cette plaine d’une forêt de 1 350 hectares et d’un million d’arbres est envisagée, qui doit s’étendre également sur les communes voisines[15].

Une importante zone d’activité commerciale s’étend à compter des années 1980 sur la Patte d’Oie d’Herblay, en partie sur le territoire de la commune, le long de l’ex-RN 14 (actuelle RD 14), et l’urbanisation se poursuit dans le centre-ville et le long de la route de Bessancourt, accompagnée de la création de nouveaux équipements (tennis couverts, parc des sports, écoles, extension des services techniques, salles municipales, bibliothèque, crèche, halte-garderie, centre de loisirs, gymnase…).

Antérieurement à la loi du , la commune faisait partie du département de Seine-et-Oise. La réorganisation de la région parisienne en 1964 fit que la commune appartient désormais au département du Val-d’Oise et )à son arrondissement de Pontoise après un transfert administratif effectif au .

Pour l’élection des députés, elle fait partie de la troisième circonscription du Val-d’Oise.

Elle faisait partie de 1806 à 1967 du canton de Pontoise du département de Seine-et-Oise. Lors de la mise en place du Val-d’Oise, elle est rattachée en 1967 au canton de Saint-Ouen-l’Aumône puis, en 1976, au canton de Beauchamp. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais intégrée au canton de Taverny.

Pierrelaye fait partie du ressort du tribunal d’instance de Montmorency, et de celle du Tribunal judiciaire ainsi que de celle du tribunal de commerce de Pontoise,.

La commune était membre de la communauté d’agglomération du Parisis, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé fin 2005 et auquel la commune avait transféré un certain nombre de ses compétences, dans les conditions déterminées par le code général des collectivités territoriales..

Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi MAPAM du , qui prévoit la généralisation de l’intercommunalité à l’ensemble des communes et la création d’intercommunalités de taille importante en seconde couronne afin de pouvoir dialoguier avec la métropole du Grand Paris créée par cette même loi, cette intercommunalité fusionne avec ses voisines pour former, le , la communauté d’agglomération Val Parisis dont est désormais la commune.

La communauté d’agglomération Val Parisis et les communes de Méry-sur-Oise et de Saint-Ouen-l’Aumône se sont associées en 2014 au sein du syndicat mixte pour l’aménagement de la plaine de Pierrelaye – Bessancourt autour d’un projet de nouvelle forêt afin de permettre la plantation de variétés particulières d’arbres (hêtre, chêne…) capables d’absorber le CO² sur les terrains pollués de la plaine de Pierrelaye. À raison de 100 hectares par an, la forêt pourrait être terminée d’ici à 2050.

Lors du premier tour des élections municipales de 2014 dans le Val-d’Oise, la liste PS-PCF-EELV menée par le maire sortant Michel Vallade remporte la majorité absolue des suffrages exprimés, avec 1 523 voix (59,09 %, 24 conseillers municipaux élus dont 3 communautaires), devançant très largement les listes menées respectivement par :
– Éric Bosc (UMP, 821 voix, 31,85 %, 4 conseillers municipaux élus dont 1 communautaire) ;
– Jocelyne Binet (DVD, 233 voix, 9,04 %, 1 conseiller municipal élu).
Lors de ce scrutin, 45,49 % des électeurs se sont abstenus.

Lors du premier tour des élections municipales de 2020 dans le Val-d’Oise, la liste d’union de la gauche menée par le maire sortant Michel Vallade remporte la majorité absolue des suffrages exprimés, avec 1 298 voix (64,9 %, 24 conseillers municipaux élus dont 2 communautaires), battant très largement la liste DVD menée par Éric Bosc (LR – Union de la droite, 702 voix, 35,10 %, 5 conseillers municipaux élus dont 1 communautaire).
Lors de ce scrutin marqué par la pandémie de Covid-19 en France, 61,02 % des électeurs se sont abstenus[22][23].

Le groupe scolaire Louise-Michel de 11 classes se rajoute aux équipements existants en 2018 afin d’accompagner la croissance du quartier du Bocquet,.

Pour le second degré, les enfants de la commune disposent du collège du Petit-Bois à Pierrelaye, qui bénéfie d’une extension pour pouvoir accueillir 450 élèves à la rentrée 2019-2020

En 2018, la commune accueille quatre médecins, mais trois ont l’âge de partir rapidement en retraite, et la municipalité craint que la commune ne devienne un désert médical, alors que l’agence régionale de santé refuse de classer la ville dans les zones prioritaires où l’installation de professionnels de santé est aidée,.

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[37].

En 2019, la commune comptait 9 423 habitants, en augmentation de 15,11 % par rapport à 2013 (Val-d’Oise : +4,6 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

On peut signaler :

Avis Clients

Ce que nos clients disent de nous

Notre entreprise en chiffre

Quelques chiffres sur Richard Couverture

Richard Couverture vous propose de multiples services dans le Val d’Oise (95). Découvrez ici quelques chiffres à propos de notre entreprise.

+ 0
Ans d'expériences
+ 0
Projets Réalisés
+ 0
Toitures Réalisées en 2023
+ 0
Entreprises Partenaires
Qui sommes nous ?

Un peu plus sur notre entreprise

FAQ

Notre société peut travailler en tout lieu pour la mise en place de toit, la maintenance ou alors la remise en état, le dépoussiérage, l’installation de système de canalisation, l’isolation de vos combles ou bien encore la pose de volet dans la ville de Pierrelaye et au alentour. N’attendez plus pour nous appeler en cas de doute. Nous ferons un plaisir de vous conseiller en tant qu’agent couvreur dans la ville de Pierrelaye.

Il est nécessaire de réaliser des travaux de décrassage à vos {gouttières} au moins deux fois par an, c’est-à-dire, en automne et au printemps. Les chutes des feuilles pendant l’automne peuvent entraîner le bouchage de votre système d’égouttement. Au printemps ou au début de la saison estivale, vos gouttières peuvent être également occupées par les pétales de fleur, les graines et les pollens. Un dépoussiérage est ainsi nécessaire pendant ces périodes afin que vos gouttières soient prêtes à recevoir les pluies torrentielles en saison estivale. L’entreprise se met à votre service pour vous apporter des travaux adaptés à vos besoins.
  • Nous procurons des devis sur-mesure et non payants
  • Nous avons toutes les attestations d’assurances utiles
  • Notre société est attestée et labellisée
  • Nous déployons que des produits de haute qualité en tant que couvreur à Pierrelaye.
  • Nous réalisons tous nos services dans le plus bref délai
  • Nous sommes protégés par une assurance décennale
  • Nous faisons notre intervention de manière sécurisée
  • Nous laissons nos chantiers propres à chaque fois
  • Nous suivons nos clients au fil des travaux
  • Un personnel toujours disponible
  • Un team qualifié, chaque technicien a acquis un excellent niveau d’expertise.
Entretenir son toit d’habitation consiste à vous prémunir des intempéries, mais aussi de préserver la valeur de votre habitation. En principe, un toit en excellent état est signe de sagesse pour le bonheur de son habitat. Les paramètres qu’il faut examiner régulièrement à Pierrelaye sont l’impénétrabilité et le vieillissement de la charpente. Pour vous assurer du bon état de votre couverture, dépolluez la face externe de la toiture par un couvreur confirmé pour faire disparaitre du toit et de gouttières les mousses et autres végétaux qui peuvent l’endommager. Il est également utile d’examiner l’encastrement et la vidange du mécanisme des volets de toit. L’examen de la fixation des ardoises ou tuiles sur la toiture est par ailleurs un point à maîtriser, spécialement à la suite des mauvais temps. La charpente ne doit pas être sujette aux écoulements et un examen de l’existence d’insectes xylophages (capricornes, termites) doit être fait généralement par un charpentier couvreur. Bénéficiez des travaux de remise à neuf de votre couverture pour projeter une nouvelle isolation adaptée et se sentir bien à l’aise, en période d’été comme en période d’hiver.

Une question ? Un besoin ?

On vous rappelle

Inscrivez votre numéro de téléphone ci-dessous et on vous rappellera rapidement.

entretenez votre toit en tuile