logo artisan

RĂ©paration de Toiture Deuil-la-Barre (95170)

Vous avez repĂ©rĂ© une fuite qui vient de votre toit ? Vos tuiles sont cassĂ©es et vous cherchez une entreprise de rĂ©paration de toiture Ă  Deuil-la-Barre ? Richard Couverture s’occupe de tout type de toiture et vous apporte des solutions adaptĂ©es Ă  vos problĂšmes de toiture, quel que soit le matĂ©riau dans lequel il a Ă©tĂ© conçu Ă  Deuil-la-Barre dans le Val-d’Oise.

Nous contacter

artisan qualifie et experimente 95

Artisan
Qualifié

garantie decennal 95

Garantie DĂ©cennale

devis gratuit couvreur val doise

Devis
Gratuit

tarifs competitifs val doise

Tarifs Compétitifs

avis clients bon satisfaction 95 val doise

Satisfaction Clients ✓

La Remise en Ă©tat de votre revĂȘtement de toiture reste au cƓur de notre mĂ©tier Ă  Deuil-la-Barre, 95170

Vous avez dĂ©couvert que votre couverture vieillit Ă  Deuil-la-Barre ? Vous ne savez pas comment rĂ©parer cela ? Vous prĂ©voyez des prestations de couverture ? Soyez rassurĂ©, nous sommes le couvreur Ă  Deuil-la-Barre qu’il vous faudra !

toiture endommagée réparé Deuil-la-Barre

Nous remettons en Ă©tat tout type de toit Ă  Deuil-la-Barre

Avant d’accomplir une remise en Ă©tat de toit, notre artisan couvreur doit commencer par diagnostiquer la source de l’usure, celle-ci pouvant ĂȘtre trop diffĂ©rente. Le spĂ©cialiste couvreur va alors faire un diagnostic visuel de votre couverture par l’intĂ©rieur en vue de trouver les espaces oĂč il n’y a pas des ardoises ou tuiles. Puis, il grimpera sur votre toit pour rĂ©aliser un examen approfondi de celui-ci. À l’issue de ce contrĂŽle, il vous prĂ©cisera la liste des travaux de rĂ©paration de toiture Ă  Deuil-la-Barre qu’il doit faire pour assurer son impermĂ©abilitĂ©. Ensuite, il vous soumettra un devis d’entretien de toiture Ă  Deuil-la-Barre. En consĂ©quence si vous validez, nous pourrons dĂ©buter les travaux.

La réfection de toiture à Deuil-la-Barre

La remise Ă  neuf de toiture se fait d’une maniĂšre intĂ©grale lorsqu’elle est entiĂšrement Ă  changer. Cela peut ĂȘtre le cas au cas oĂč elle est trop ancienne ou Ă  la suite de catastrophes naturelles. Dans cette derniĂšre situation, il vaut mieux faire appel Ă  votre compagnie d’assurance. Notre sociĂ©tĂ© de couverture sur Deuil-la-Barre
pose un systĂšme de protection d’urgence qui sert Ă  couvrir votre toiture de façon temporaire jusqu’à ce qu’on puisse rĂ©installer votre toit totalement.

Dans le cas d’une rĂ©novation de toit dans la ville de Deuil-la-Barre
partielle, la remise en Ă©tat la plus frĂ©quente est la rechange de tuiles que ce soit parce qu’elles se sont dĂ©tachĂ©es ou puisque d’autres ont Ă©tĂ© cassĂ©es. La rechange de tuiles fait l’objet d’une procĂ©dure dĂ©terminĂ©e parfaitement connue par notre spĂ©cialiste couvreur qui respectera toutes les prĂ©cautions utiles pour enlever celle Ă  remplacer et poser la tuile neuve en la posant efficacement Ă  l’ensemble pour que le tout devienne solide et impermĂ©able.
Vous voyez Ă  la pointe de votre toiture une ligne de tuiles dĂ©nommĂ©e faĂźtage. La rĂ©novation de toiture peut concerner celui-ci quand il est endommagĂ© ou qu’il qu’il bouge en cas de vent. Notre professionnel en couverture Ă  Deuil-la-Barre a des propositions Ă  vous proposer afin que cela ne se manifeste plus.

Réparation des différents éléments sur votre toit

couvreur sur le toit avec harnais entrain de réparer toit à Deuil-la-Barre

Par ailleurs, en plus du remplacement de tuiles, l’entretien de toiture dans la ville de Deuil-la-Barre
s’étend aux Ă©lĂ©ments installĂ©s sur la toiture. Dans ce cadre notre agence de toiture peut entreprendre la modernisation d’une couche de cheminĂ©e, rĂ©parer une fuite sur cette derniĂšre ou bien remettre l’étanchĂ©itĂ© quand celle-ci est menacĂ©e par une insuffisante jonction entre la fenĂȘtre de toit ou entre des plaques solaires et la couverture. Il entreprendra tous les services de zinguerie indispensables.
Une fois que votre toiture s’abĂźme, rejoignez notre Ă©tablissement de revĂȘtement de toiture de sorte que les travaux soient accomplis dans le plus bref dĂ©lai. Cela vous Ă©vitera d’obtenir une facture de rĂ©paration de toiture dans la ville de Deuil-la-Barre avec un prix vĂ©ritablement supĂ©rieur !

Nous Appeler

À propos de Deuil-la-Barre

Deuil-la-Barre (souvent orthographiĂ©e localement Deuil-La Barre) est une commune française situĂ©e dans le dĂ©partement du Val-d’Oise en rĂ©gion Île-de-France.

Deuil-la-Barre constitue une ville rĂ©sidentielle qui a su conserver son charme de village en Île-de-France avec ses vergers et son coteau boisĂ© Ă  proximitĂ© immĂ©diate de Paris.

La ville est labellisée « Ville fleurie », « Ville internet » et « Bien vieillir, vivre ensemble ».

Deuil-la-Barre se situe Ă  environ neuf kilomĂštres au nord des portes de Paris, Ă  flanc de coteau de la butte-tĂ©moin portant la forĂȘt de Montmorency.

Deuil-la-Barre est bordĂ©e par la route dĂ©partementale 311 au nord, par la 928 au sud. La commune est limitrophe d’Epinay-sur-Seine (Seine Saint-Denis), Montmorency, Groslay, Montmagny et Enghien-les-Bains dans le Val-d’Oise.

Deuil-la-Barre dispose de deux gares sur son territoire : la gare de Deuil – Montmagny de la ligne d’Épinay – Villetaneuse au TrĂ©port – Mers, situĂ©e au nord-est de la commune Ă  la limite de Montmagny, et la gare de La Barre – Ormesson de la ligne de Saint-Denis Ă  Dieppe, situĂ©e au sud-ouest de la commune en limite d’Enghien-les-Bains.

Les deux gares sont desservies par les trains de la ligne H du rĂ©seau Transilien Paris-Nord (branches Paris-Nord — Pontoise/Persan-Beaumont et Paris-Nord — Luzarches/Persan-Beaumont via Montsoult – Maffliers). La gare de Deuil – Montmagny est desservie Ă  raison d’un train omnibus au quart d’heure toute la journĂ©e. Le trajet entre Deuil – Montmagny et la gare du Nord dure 14 minutes. La gare de La Barre – Ormesson, quant Ă  elle, est desservie Ă  raison de quatre trains omnibus Ă  l’heure pendant tout le service (sauf pendant la derniĂšre heure oĂč il n’y a que deux trains). Le temps de parcours est de 13 min.

Le passage a niveau de la gare de Deuil-Montmagny est tristement connu pour ĂȘtre le passage a niveau ayant connu le plus d’accidents en France,. Il sera supprimĂ© en 2025[6].

Deuil-la-Barre est également desservie par plusieurs lignes de bus permettant de rejoindre les Portes de Paris, Enghien-Les Bains ou encore les gares du RER D :

Deuil-la-Barre est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densitĂ© intermĂ©diaire, au sens de la grille communale de densitĂ© de l’Insee,,,. Elle appartient Ă  l’unitĂ© urbaine de Paris, une agglomĂ©ration inter-dĂ©partementale regroupant 411 communes[10] et 10 785 092 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Paris, dont elle est une commune du pĂŽle principal. Cette aire regroupe 1 929 communes[13][14].

Deuil-la-Barre se compose de six quartiers :

Le lieu oĂč se situe Deuil-la-Barre est mentionnĂ© en 862 sous l’appellation Diogilum, ainsi que Doguillum dans le cartulaire de Notre-Dame de Paris, et Diogilo dans un diplĂŽme de Charles le Chauve et Dyoilum dans un autre ouvrage du IXe siĂšcle. Puis Villam Dueil dans un texte de 1070[16].

Le toponyme a une origine celtique : il est formĂ© des racines divo– (= dieu) et ialo- (= clairiĂšre), qui signifierait « clairiĂšre sacrĂ©e ou divine »[16].

Le , la commune prend le nom de « Deuil-la-Barre » par ajout du terme « la Barre » issu du toponyme barre qui ici a le sens de « barriĂšre » ou « clĂŽture » en ancien français[16], ou le nom d’un site naturel fortifiĂ©.

En 2002, la commune a organisé une consultation sur un éventuel changement de nom, jugé négatif : rétablir le nom « Deuil » ou « Dueil », ou adopter un nouveau nom « Deuil-Ormesson » ou « Dueil-Ormesson » ; 71 % des votants ont répondu ne pas vouloir changer le nom[20].

L’archĂ©ologie dĂ©montre que le site Ă©tait peuplĂ© dĂšs l’Ă©poque gallo-romaine. Le nom de la ville dĂ©rive d’un mot celte, sa forme ancienne, Diogilo, signifie clairiĂšre sacrĂ©e.

Son nom latin Dyoiluin serait mentionnĂ© dĂšs le V siĂšcle dans l’histoire de saint EugĂšne qui fut martyrisĂ© Ă  Deuil. La crĂ©ation du village et de son Ă©glise relĂšvent du mystique, c’est du moins la maniĂšre dont les moines de Saint-Denis l’ont racontĂ©, vers le IXe siĂšcle. Le seigneur Ercolde, propriĂ©taire de la villa Diogilo, Ă  l’Ă©poque mĂ©rovingienne, aurait Ă©tĂ© mystĂ©rieusement averti dans son sommeil que saint EugĂšne, archevĂȘque de TolĂšde et compagnon de saint Denis avait Ă©tĂ© martyrisĂ© Ă  Deuil par les Romains, et que son corps avait Ă©tĂ© jetĂ© dans le lac. On dĂ©couvrit, intact, le corps du saint, qui fut ensuite placĂ© dans un lourd sarcophage attelĂ© Ă  des bƓufs qu’on laissa libres de porter le corps : lĂ  oĂč ils s’arrĂȘtĂšrent fut dĂ©cidĂ© la construction de l’Ă©glise. De lĂ  peut-ĂȘtre le nom Divoialum — clairiĂšre sacrĂ©e — Ă  l’origine du nom de Deuil.

Cette seigneurie appartenait Ă  l’abbaye de Saint Denis. Les deux hameaux de la Barre et d’Ormesson en dĂ©pendent. Diogilum, c’est-Ă -dire Deuil, a ensuite appartenu Ă  la famille des Montmorency, fondĂ©e par Bouchard le Barbu.

Le premier seigneur de Deuil a Ă©tĂ© HervĂ© de Montmorency, dans la seconde moitiĂ© du XI siĂšcle. Pendant des siĂšcles, Deuil-la-Barre a Ă©tĂ© un petit bourg agricole — vignoble, principalement. Avec la RĂ©volution, la paroisse de Deuil devient une municipalitĂ©.

Durant le mois de janvier 1871, lors du siĂšge de Paris, les prussiens installent une batterie Ă  Deuil pour bombarder le fort de la Briche.

Le , un missile balistique V2 s’Ă©crase sur l’actuelle « place des Victimes-du-V2 », dĂ©truisant un quartier et une partie de l’Ă©glise, et faisant des dizaines de victimes.

AntĂ©rieurement Ă  la loi du , la commune faisait partie du dĂ©partement de Seine-et-Oise. La rĂ©organisation de la rĂ©gion parisienne en 1964 fit que la commune appartient dĂ©sormais au dĂ©partement du Val-d’Oise et Ă  son arrondissement de Sarcelles aprĂšs un transfert administratif effectif au .

La commune faisait partie de 1793 Ă  1964 du canton de Montmorency, date Ă  laquelle elle est rattachĂ©e au canton d’Enghien-les-Bains. Dans le cadre du redĂ©coupage cantonal de 2014 en France, la commune est dĂ©sormais le bureau centralisateur du canton de Deuil-la-Barre, constituĂ© des communes Saint-Brice-sous-ForĂȘt, Groslay, Montmagny, et Deuil-la-Barre.

Deuil-la-Barre fait partie de la juridiction d’instance de Montmorency, et de grande instance ainsi que de commerce de Pontoise,.

Deuil-la-Barre Ă©tait membre de la communautĂ© d’agglomĂ©ration de la vallĂ©e de Montmorency (CAVAM), un Ă©tablissement public de coopĂ©ration intercommunale (EPCI) Ă  fiscalitĂ© propre crĂ©Ă© en 2001 et auquel la commune a transfĂ©rĂ© un certain nombre de ses compĂ©tences, dans les conditions dĂ©terminĂ©es par le code gĂ©nĂ©ral des collectivitĂ©s territoriales.

Dans le cadre de la mise en Ɠuvre de la loi MAPTAM du , qui prĂ©voit la gĂ©nĂ©ralisation de l’intercommunalitĂ© Ă  l’ensemble des communes et la crĂ©ation d’intercommunalitĂ©s de taille importante, cette intercommunalitĂ© fusionne avec sa voisine pour former, le , la communautĂ© d’agglomĂ©ration Plaine VallĂ©e, dont la commune est dĂ©sormais membre.

Au second tour des élections municipales et communautaires de mars 2014, la liste UDI menée par Muriel Scolan. remporte la majorité absolue des suffrages exprimés, avec 4 057 voix (55, 49 %, 28 conseillers municipaux élus dont 6 communautaires), battant largement les listes menées respectivement par[27][28] :
– Fabrice Rizzoki (DVG, 1 636 voix, 22,31 %, 4 conseillers municipaux Ă©lus dont 1 communautaire) ;
– Jean-Claude Noyer, maire sortant (UMP, 1 622 voix, 22,18 %, 3 conseillers municipaux Ă©lus, dont 1 communautaire).
Lors de ce scrutin, 49,17 % des électeurs se sont abstenus.

A deuxiĂšme tour des Ă©lections municipales de 2020 dans le Val-d’Oise, la liste centriste de la maire sortante Muriel Scolan remporte la majoritĂ© des suffrages exprimĂ©s, avec 1 872 voix (45,49 %, 26 conseillers municipaux Ă©lus, dont 6 communautaires), devançant les listes menĂ©es respectivement par, :
– Vincent Gayrard (Ă©cologiste, 1 539 voix, 37,39 %, 6 conseillers municipaux Ă©lus dont 1 communautaire) ;
– Jean-Marie Roy (DVD, 704 voix, 3 conseillers municipaux Ă©lus).
Lors de ce scrutin marqué par la crise de la pandémie de Covid-19 en France, 71,10 % des électeurs se sont abstenus.

Le nombre d’habitants au dernier recensement Ă©tant compris entre 20 000 et 29 999, le nombre de membres du conseil municipal est de 35.

Depuis la Libération, sept maires se sont succédé :

La commune s’est dotĂ©e d’un conseil municipal des jeunes (CMJ) depuis 1996 qui Ă©tudie et propose des projets ou amĂ©nagements destinĂ©s Ă  amĂ©liorer la vie quotidienne et se rĂ©unit une fois par mois, sous la responsabilitĂ© du maire ainsi que sous l’encadrement de conseillers municipaux. Cette instance permet Ă©galement aux enfants de la ville de mettre un pied dans la vie citoyenne active.

La municipalitĂ© a mis en place en 2014 des comitĂ©s de quartier renforcĂ©s, qui se rĂ©unissent environ quatre fois par an pour chaque quartier. Chaque quartier possĂšde un Ă©lu rĂ©fĂ©rent. Cette instance a pour but de crĂ©er un lien entre citoyens et Ă©lus et de renforcer le dialogue et l’implication des Deuillois dans la vie de leur quartier. Les comitĂ©s de quartier organisent Ă©galement rĂ©guliĂšrement des diagnostics pĂ©destres Ă  travers les rues de chaque quartier, rassemblant Ă©lus, services de la mairie et citoyens, afin de recenser les problĂšmes et pouvoir y remĂ©dier rapidement.

Un conseil communal consultatif a également été organisé en 2015 par la municipalité, rassemblant des citoyens possédant une expertise ou expérience dans tous les domaines de la vie communale, afin de travailler en lien avec le conseil municipal.

Enfin, la municipalité a également mis en place, dans un souci de démocratie locale renforcée, des cafés citoyens qui se tiennent environ deux fois par an, et permettent des ateliers débat autour de thématiques précises.

La commune a engagĂ© une politique de dĂ©veloppement durable en lançant une dĂ©marche d’Agenda 21[42].

Deuil-la-Barre bĂ©nĂ©ficie du label Ville fleurie (**), du label Ville internet depuis 2010; elle est Ă©galement l’une des rares villes de France Ă  recevoir en 2010 le label “Bien Vieillir – Vivre ensemble” qui note la qualitĂ© du cadre de vie[43].

En 2003], la commune a reçu le label « Ville Internet @@ » et @@@ en 2010[45].

Ce label est obtenu grĂące Ă  l’Ă©volution du site internet municipal, qui propose aux Deuillois de nouveaux services tels que la mise en place d’une lettre d’information ou l’intĂ©gration de vidĂ©os.

Au , Deuil-la-Barre est jumelée avec :

L’Ă©volution du nombre d’habitants est connue Ă  travers les recensements de la population effectuĂ©s dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations lĂ©gales des communes sont publiĂ©es annuellement par l’Insee. Le recensement repose dĂ©sormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une pĂ©riode de cinq ans. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque annĂ©e Ă  la suite d’une enquĂȘte par sondage auprĂšs d’un Ă©chantillon d’adresses reprĂ©sentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement rĂ©el tous les cinq ans,

En 2019, la commune comptait 22 149 habitants, en augmentation de 0,54 % par rapport Ă  2013 (Val-d’Oise : +4,6 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Le territoire de la commune dĂ©pend de l’acadĂ©mie de Versailles. La ville compte seize Ă©tablissements scolaires :

Deuil-la-Barre possĂšde de nombreuses infrastructures sportives. Des Ă©quipements communaux : une salle omnisports, un gymnase, un Dojo. Mais Ă©galement intercommunaux avec un stade (deux pistes d’athlĂ©tisme dont une homologuĂ©e, deux terrains de football dont un schiste et un synthĂ©tique homologuĂ© avec tribunes), plusieurs terrains de tennis (cinq terrains en terre-battue, deux en quick, deux en rĂ©sine), un centre nautique situĂ© sur le territoire de la ville voisine de Montmorency possĂ©dant un espace forme, ainsi qu’un deuxiĂšme situĂ© sur le territoire de la ville de Soisy-sous-Montmorency (un bassin sportif de huit lignes d’eau, bassin d’initiation et d’activitĂ©, bassin loisirs) possĂ©dant Ă©galement un espace forme, une piste de roller/skate et un terrain de basket.

La ville possÚde également une patinoire, fermée de puis septembre 2017 en raison de problÚmes de sécurité.

Du loisir Ă  la compĂ©tition de haut niveau, la ville dispose de nombreux clubs sportifs, grĂące Ă  une vie sportive et associative trĂšs active : clubs d’athlĂ©tisme (l’ESME-US Deuil oĂč notamment Ă©tait licenciĂ©e la sprinteuse Chantal RĂ©ga), de tennis, de handball, de basket, de pĂ©tanque, de boules lyonnaises, de golf, de budokan, de football, de patinage artistique.

Plusieurs infrastructures sont mises au service des parents et de leurs trĂšs jeunes enfants : la maison de la petite enfance (multi-accueil, relais assistantes maternelles, crĂšche collective, lieu d’accueil des parents…), un centre de PMI (protection maternelle et infantile), ainsi qu’une micro-crĂšche mise en place par la municipalitĂ© depuis 2015. La ville accompagne par de nombreux dispositifs les parents de jeunes enfants dans leurs dĂ©marches, notamment pour trouver des assistantes maternelles, place en crĂšche ou baby-sitter.

La commune compte une cinquantaine de professionnels de la santĂ©, gĂ©nĂ©ralistes ou spĂ©cialisĂ©s (ophtalmologie, chirurgie dentaire, kinĂ©sithĂ©rapie, ostĂ©opathie, podologie, laboratoires, pharmacie, orthophonistes…), et dispose d’un centre d’imagerie mĂ©dicale.

La ville dispose d’un poste de police municipale.

Une caserne de CRS est également installée sur le territoire de la commune.

La ville compte plusieurs lieux de cultes :

Deuil-la-Barre possĂšde une zone d’activitĂ© commerciale (ZAC) : la ZAC du Moutier, comptant une vingtaine d’entreprises et un pĂŽle de radiologie de pointe.

Il existe par ailleurs sur le territoire de la ville un marchĂ© couvert aux Mortefontaines, ouvert les mardi, jeudi et samedi matin. Par ailleurs, de nombreux commerces offrent de nombreux services aux Deuillois, dont 2 supermarchĂ©s, des commerces de restauration, coiffeur, boulangerie traditionnelle, caviste, retoucherie, opticiens, plusieurs boucheries, des entreprises d’aide Ă  la personne, de domiciliation d’entreprise…

Enfin, un marchĂ© de NoĂ«l, ainsi qu’un marchĂ© de la Nature (Ă  l’occasion de la FĂȘte de la nature) sont organisĂ©s chaque annĂ©e, de mĂȘme que plusieurs brocantes et vide-greniers.

La commune compte un monument classé monument historique :

On peut également signaler :

Avis Clients

Ce que nos clients disent de nous

Notre entreprise en chiffre

Quelques chiffres sur Richard Couverture

Richard Couverture vous propose de multiples services dans le Val d’Oise (95). DĂ©couvrez ici quelques chiffres Ă  propos de notre entreprise.

+ 0
Ans d'expériences
+ 0
Projets Réalisés
+ 0
Toitures Réalisées en 2023
+ 0
Entreprises Partenaires
Qui sommes nous ?

Un peu plus sur notre entreprise

Une question ? Un besoin ?

On vous rappelle

Inscrivez votre numéro de téléphone ci-dessous et on vous rappellera rapidement.

entretenez votre toit en tuile