logo artisan

Réparation de Toiture Beaumont-sur-Oise (95260)

Vous avez rep√©r√© une fuite qui vient de votre toit ? Vos tuiles sont cass√©es et vous cherchez une entreprise de r√©paration de toiture √† Beaumont-sur-Oise ? Richard Couverture s’occupe de tout type de toiture et vous apporte des solutions adapt√©es √† vos probl√®mes de toiture, quel que soit le mat√©riau dans lequel il a √©t√© con√ßu √† Beaumont-sur-Oise dans le Val-d’Oise.

Nous contacter

artisan qualifie et experimente 95

Artisan
Qualifié

garantie decennal 95

Garantie Décennale

devis gratuit couvreur val doise

Devis
Gratuit

tarifs competitifs val doise

Tarifs Compétitifs

avis clients bon satisfaction 95 val doise

Satisfaction Clients ‚úď

La Remise en état de votre revêtement de toiture reste notre priorité à Beaumont-sur-Oise, 95260

Vous avez trouvé que votre couverture a besoin d’une réparation à Beaumont-sur-Oise ? Vous ne connaissez pas comment fixer ce problème ? Vous envisagez des travaux de couverture ? Aucun souci, nous sommes le couvreur à Beaumont-sur-Oise qui vous convient !

toiture endommagée réparé Beaumont-sur-Oise

Nous réparons tout type de couverture à Beaumont-sur-Oise

Avant de commencer une remise en √©tat de toiture, notre professionnel en couverture doit d√©buter par diagnostiquer la cause du probl√®me, celle-ci peut √™tre tr√®s diversifi√©e. Le couvreur va alors entreprendre un contr√īle visuel de votre rev√™tement par l‚Äôint√©rieur dans le but de connaitre les espaces o√Ļ il n‚Äôexiste pas des ardoises ou tuiles. Puis, il se rendra sur votre toit pour r√©aliser une √©valuation plus minutieuse de cette couverture. √Ä l‚Äôissue de ce diagnostic, il vous indiquera la liste des travaux de r√©novation de toit √† Beaumont-sur-Oise qu‚Äôil doit effectuer pour r√©tablir son imperm√©abilit√©. Ensuite, il vous soumettra un devis de r√©fection de couverture √† Beaumont-sur-Oise. Apr√®s apr√®s votre approuvement, nous pourrons lancer la prestation.

La réfection de toiture sur Beaumont-sur-Oise

La réfection de toiture peut être complète lorsqu’elle est complètement à refaire. Cela peut se faire si elle est vraiment ancienne ou suite à des phénomènes météorologiques. Dans cette circonstance, vous serez contraint de recourir à votre compagnie d’assurance. Notre entreprise de toiture sur Beaumont-sur-Oise
monte un système de protection d’urgence qui permet de fortifier votre toiture de façon provisoire jusqu’à ce qu’on puisse remettre votre toiture totalement.

Dans le cas d’une réfection de toit à Beaumont-sur-Oise
partielle, la r√©fection ordinaire est le changement de tuiles que ce soit puisqu‚Äôelles se sont envol√©es ou puisque certaines sont bris√©es. La rechange de tuiles est soumis √† une proc√©dure d√©finie bien connue par notre professionnel en couverture qui saura toutes les mesures n√©cessaires pour √īter la tuile √† remplacer et mettre en place la tuile neuve en la mettant d‚Äôune mani√®re parfaite √† toute la couverture afin que le tout soit dur et imperm√©able.
Vous voyez √† la pointe de votre toiture une ligne de tuiles appel√©e fa√ģtage. La modernisation de toiture concerne ce dernier lorsqu‚Äôil est d√©grad√© ou qu‚Äôil qu‚Äôil bouge en cas de vent. Notre professionnel en couverture dans la ville de Beaumont-sur-Oise a des propositions √† vous prodiguer afin que cela ne revienne plus.

Réfection des différentes pièces sur votre toiture

couvreur sur le toit avec harnais entrain de réparer toit à Beaumont-sur-Oise

Par ailleurs, outre le remplacement de tuiles, l’entretien de toit sur Beaumont-sur-Oise
s‚Äô√©tend aux √©l√©ments install√©s sur le toit. Alors notre entreprise de rev√™tement de toiture peut entreprendre la remise √† neuf d‚Äôune couche de chemin√©e, r√©parer une fuite sur cette derni√®re ou encore r√©tablir l‚Äô√©tanch√©it√© lorsque celle-ci est menac√©e par une insuffisante jonction entre la fen√™tre de toit ou entre des panneaux photovolta√Įques et la toiture. Il r√©alisera tous les travaux de zinguerie n√©cessaires.
D√®s que votre toit s‚Äôab√ģme, fa√ģtes confiance √† notre entreprise de rev√™tement de toiture pour que les projets soient accomplis rapidement. Cela vous permettra d‚Äô√©viter de recevoir une facture de r√©paration de toiture sur Beaumont-sur-Oise avec un tarif vraiment important !

Nous Appeler

À propos de Beaumont-sur-Oise

Beaumont-sur-Oise est une commune fran√ßaise situ√©e dans le d√©partement du Val-d’Oise, en r√©gion √éle-de-France. Ses habitants sont appel√©s les Beaumontois. Elle forme avec cinq communes voisines l’unit√© urbaine de Persan – Beaumont-sur-Oise.

Fond√©e aux d√©buts de l’empire romain, elle poss√®de un important patrimoine arch√©ologique, mis au jour notamment par une vaste campagne de fouilles (1989-1999). Elle fait partie des agglom√©rations les plus fouill√©es du Nord de la France.

Beaumont-sur-Oise se situe dans le nord du Val-d’Oise, pr√®s de la limite avec le d√©partement de l’Oise, sur la rive gauche de l’Oise, et au pied de la butte-t√©moin de la for√™t de Carnelle, √† une distance orthodromique de 32¬†km au nord de Paris. La distance routi√®re de la capitale est de 39¬†km par la RD 301, l’ancienne nationale 1. L’a√©roport Roissy-Charles-de-Gaulle est √† 34¬†km par la RD 922, la RD 317 et la Francilienne.

Beaumont compte sept communes limitrophes. Avec Persan et Chambly, la commune forme le centre d’une unit√© urbaine dans le sens de l’INSEE, r√©unissant six communes au total. Beaumont et Persan ne sont s√©par√©s que par l’Oise, et la gare pour Beaumont se situe √† Persan, √† 1,1¬†km du centre-ville de Beaumont. Outre Persan, deux autres communes limitrophes se trouvent sur la rive droite de l’Oise, Bernes-sur-Oise et Bruy√®res-sur-Oise. Les territoires de Mours et Nointel arrivent devant les premiers b√Ętiments de Beaumont. Par ailleurs, leur gare, celle de Nointel-Mours, est nettement plus proche que celle de Persan pour les quartiers sud-ouest de Beaumont. Quant √† Saint-Martin-du-Tertre, cette commune est localis√©e de l’autre c√īt√© de la for√™t de Carnelle, au sud, mais avec une √©troite frange de terrain, Beaumont fait incursion dans cette for√™t et atteint son point culminant √† 210¬†m au-dessus du niveau de la mer[3].

Le principal axe routier des environs de Beaumont est la RD 301, ancienne route nationale 1, partiellement transform√©e en autoroute A16. L’acc√®s le plus proche se trouve sur la commune voisine de Mours, accessible par la RD 922. Cette route suit dans les environs de Beaumont un parcours pr√®s de la rive gauche de l’Oise, et √©tablit la liaison avec L’Isle-Adam au sud-ouest, ainsi qu’avec Noisy-sur-Oise, Asni√®res-sur-Oise, Viarmes, Luzarches et la RD 316 √† l’est. Quatre routes d√©partementales relient Beaumont aux autres communes voisines. La RD 78 fait communiquer les trois principales villes de l’agglom√©ration, √† savoir Beaumont, Persan et Chambly. Elle franchit l’Oise au centre-ville. Plus en amont, une seconde route traverse la rivi√®re, la RD 929 en direction du Le Mesnil-en-Thelle, avec raccordement √† la RD 924 vers les communes en amont sur la rive droite de l’Oise (Bernes-sur-Oise, Bruy√®res-sur-Oise, Boran-sur-Oise). Deux autres routes quittent le centre-ville en direction du sud. La RD 78, ancien trac√© de la RN 1, m√®ne √† Mours, Nointel et Presles, et la RD 85 conduit √† Saint-Martin-du-Tertre et Belloy-en-France, en traversant toute la for√™t de Carnelle.

Beaumont ne dispose pas d’une gare sur son territoire, mais est desservi par la gare de Persan – Beaumont accessible √† pied depuis le centre-ville, √† 1,1¬†km. Ici, deux lignes de chemin de fer se croisent. La premi√®re est la ligne de Paris-Nord au Tr√©port-Mers par Beauvais, o√Ļ l’offre se compose de TER Picardie sans arr√™t entre Paris et Persan-Beaumont, puis semi-directs ou omnibus jusqu’√† Beauvais, ainsi que de trains Transilien Paris-Nord – Persan-Beaumont. Ces trains de la ligne H du Transilien sont semi-directs en heure de pointe, et omnibus le reste du temps. Ils mettent 44 min respectivement 48 min pour la totalit√© du trajet, alors que les TER mettent environ 30 min. Par contre, les Transilien circulent toutes les 30 min (avec quelques renforts en heure de pointe), et les TER seulement toutes les 60 min. √Ä noter l’existence de TER suppl√©mentaires en heure de pointe, qui sont sans arr√™t entre Paris et Chambly. La seconde ligne desservant l’agglom√©ration est la ligne de Pontoise √† Creil, desservie uniquement par des trains omnibus assurant un service de proximit√©, notamment vers L’Isle-Adam – Parmain, Boran-sur-Oise et Pr√©cy-sur-Oise. Cette offre est compl√©t√©e par une ligne express Mobilien √† destination de Roissyp√īle par Asni√®res-sur-Oise, Viarmes et Luzarches, fonctionnant tous les jours de l’ann√©e et utilisable avec un seul ticket t+.

Sur le plan local, Beaumont dispose de quatre lignes de bus, ainsi que d’une ligne affect√©e √† la desserte scolaire. Deux lignes du r√©seau Bus Haut Val-d’Oise assurent la desserte urbaine depuis la gare de Persan. La ligne B dessert la piscine, le stade et l’est de la ville, ainsi qu’√† certaines heures, en passant de nouveau par la gare, la mairie et l’ouest de la ville. Sauf les dimanches, l’horaire n’est pas cadenc√© et tient compte des correspondances avec les trains SNCF. Vingt-et-un aller-retours sont assur√©s du lundi au vendredi, quatorze le samedi et neuf les dimanches. La ligne D dessert le sud de la ville, la mairie et la gare de Nointel – Mours, qui est plus proche des quartiers sud-ouest que la gare de Persan. L’horaire est cadenc√© le week-end uniquement et tient √©galement compte des correspondances SNCF. Dix-sept aller-retours sont assur√©s du lundi au vendredi, treize le samedi et neuf les dimanches. Deux autres lignes du r√©seau Bus Haut Val-d’Oise ne comportent qu’un unique arr√™t √† Beaumont. La ligne A, en provenance de la gare de Persan et de Persan, passe par le stade et continue vers Bernes-sur-Oise et Bruy√®res-sur-Oise. La ligne G √† son origine √† l’arr√™t Duquesnel √† l’ouest de la ville et √©tablit la liaison avec la gare de Nointel-Mours, du lundi au vendredi pendant les heures de pointe seulement. – Finalement, la ligne 2 du r√©seau de bus CIF est destin√©e √† la desserte des communes voisines de Noisy-sur-Oise, Asni√®res-sur-Oise, Viarmes, Saint-Martin-du-Tertre, Belloy-en-France, Villaines-sous-Bois et a comme destination la gare de Montsoult – Maffliers. Elle ne fonctionne que du lundi au vendredi √† raison de dix aller-retours. Il est √† noter qu’aucune ligne ne relie plus Beaumont au centre-ville de Persan, qui peut √™tre atteint par la ligne A au d√©part de la gare de Persan.

Avec une superficie de 5,6¬†km, le territoire de la commune est peu √©tendu par rapport √† son nombre d’habitants. Au nord, ce territoire est d√©limit√© par l’Oise, et la ville, b√Ętie √† son extr√©mit√© nord-ouest, s’√©tend jusqu’√† la rivi√®re et aux limites de la commune. Une partie du centre-ville ancien se situe sur un promontoire autour des ruines du ch√Ęteau, √©tabli √† une altitude de pr√®s de 50¬†m et dominant la rivi√®re de plus de 25¬†m. Sinon, le terrain monte successivement depuis les berges de l’Oise jusqu’√† atteindre la lisi√®re de la for√™t de Carnelle au sud, √† une altitude variant entre 60¬†m et 70¬†m environ. Ensuite, le relief monte d’une fa√ßon plus abrupte et devient plus accident√©, culminant √† une altitude de 210¬†m au carrefour de Carnelle, en m√™me temps point culminant du d√©partement. C’est aussi le point de rencontre entre quatre communes¬†: Noisy-sur-Oise, Saint-Martin-du-Tertre, Presles et Beaumont. En effet, √† l’ouest de la ville, le territoire communal prend plus de recul par rapport √† l’Oise et fait une incursion en for√™t de Carnelle, avec une frange de terrain √©troite de 500¬†m comprenant les parcelles 4, 5, 6 et 26. Mais la commune compte davantage de secteurs bois√©s, car entre la for√™t domaniale et la ville, s’interposent des bois priv√©s. L’acc√®s p√©destre √† la for√™t de Carnelle est toutefois possible via le chemin rural no¬†41, qui part du chemin de Boyenval. Sinon, √† l’ouest du territoire communal, Beaumont compte aussi une portion de la plaine de la rive gauche de l’Oise, qui n’est pas construite ici. – Beaumont-sur-Oise comporte de vastes zones pavillonnaires, dont certaines pr√©sentent une architecture originale et pittoresque caract√©ristique de l’entre-deux-guerres, ainsi que trois quartiers HLM¬†: Boyenval, Le Rac et Duquesnel. √Ä l’ouest, en direction de Mours, se trouve une petite zone industrielle entre la RD 922 et l’Oise, mais les communes voisines de Persan et Chambly poss√®dent des zones d’activit√©s d’une envergure nettement plus importante.

Beaumont-sur-Oise est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densit√© interm√©diaire, au sens de la grille communale de densit√© de l’Insee,,,. Elle appartient √† l’unit√© urbaine de Persan-Beaumont-sur-Oise, une agglom√©ration inter-r√©gionale regroupant 6¬†communes[8] et 37¬†634¬†habitants en 2017, dont elle est ville-centre,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne. Cette aire regroupe 1¬†929¬†communes[11][12].

Le nom de la localité est attesté sous les formes latinisées Bellimontis en 1110, Bellus mons en 1170, Bellus super Ysaram en 1261[14].

Il s’agit d’une formation m√©di√©vale √† la signification apparente ¬ę¬†beau mont¬†¬Ľ. Aucun Beaumont, Belmont n’est attest√© avant le X¬†si√®cle[15], ce qui indique le caract√®re tardif de ces formations toponymiques. Les Grandes Chroniques de France citent le lieu sous le nom de Biaumont seur Oise, ce qui repr√©sente une √©volution r√©guli√®re de l’ancien fran√ßais au XIII¬†si√®cle.

Des silex taill√©s, dont trois outils, ont √©t√© mis au jour lors de fouilles dans la ville. Bien que rare, ce mat√©riel t√©moigne d’une occupation du site d√®s l’√©poque pal√©olithique. Le Pal√©olithique sup√©rieur √©tant tr√®s peu connu dans le Val-d’Oise, le diagnostic r√©alis√© est porteur d’informations particuli√®rement int√©ressantes sur cette p√©riode.

Beaumont-sur-Oise, Belmontium ad Isaram, √©tait le point de conjonction des tribus gauloises bellovaques dont le territoire recoupait l’Oise, les V√©liocasses sur le territoire du Vexin et les Parisii dans la plaine de France. Un oppidum gaulois gardait vraisemblablement le gu√©, point de passage obligatoire de la rivi√®re Oise. L’emplacement de la cit√© de Bellusmons devait-√™tre situ√©e √† l’est de la ville actuelle sur un terrain en pente douce qui descend sur l’Oise, car on a retrouv√© √† cet endroit des restes d’un pont, vestiges de la voie romaine qui allait de Lut√®ce √† Bellovacum.

Jules C√©sar investit la r√©gion d√®s 57 av. J.-C.. Apr√®s la conqu√™te, le peuplement s’organise en fonction des voies romaines. Ainsi, le site est d√©j√† un centre urbain et un carrefour strat√©gique d√®s le I¬†si√®cle apr. J.-C., sur l’axe Paris (Lut√®ce) – Beauvais (Caesaromagus)[18], point de franchissement de l’Oise.

√Ä la fin de l’Empire romain, la ville antique s’√©tend au fond de la vall√©e, actuellement les environs du lyc√©e et du cimeti√®re. Les fouilles arch√©ologiques ont en effet mis en √©vidence une voie antique, des ilots d’habitation (insulae), construits sur cave, puits et puisard, des fours de potiers (une production intensive de c√©ramique est attest√©e sur le site), un amphith√©√Ętre gallo-romain, les thermes, le cimeti√®re ou encore le forum. Sans doute la ville poss√©dait-elle √©galement un port (une ancre fluviale du IIIe¬†si√®cle a √©t√© d√©couverte). Beaumont-sur-Oise est alors am√©nag√©e selon le mod√®le romain classique, organis√©e de toutes pi√®ces selon un maillage orthogonal rigide.

L’√©peron qui domine l’Oise est am√©nag√© de mani√®re spectaculaire¬†: une enceinte gallo-romaine escalade l’escarpement rocheux et prot√®ge un petit castrum b√Ęti sur le rebord du plateau.

Apr√®s de nombreuses vicissitudes, la ville gallo-romaine fut ras√©e au III¬†si√®cle et laissa place √† un village de bois et de chaume de potiers m√©rovingiens. Des fouilles ont permis de d√©couvrir et d’inventorier de nombreux sarcophages du cimeti√®re li√© √† cette cit√©[20].

Apr√®s quelques si√®cles d’abandon, cette plateforme est choisie au d√©but du X¬†si√®cle comme site d’implantation des chanoines de Saint-L√©onor. Une coll√©giale carolingienne est construite, prot√©g√©e au sud par une grande motte seigneuriale, sans doute fich√©e d’un donjon de bois[21]. Il est vraisemblable que le pont de Beaumont-sur-Oise fut initialement construit par les moines de Saint-L√©onor √† cette √©poque. Le comte Mathieu I leur accorda alors en compensation une rente perp√©tuelle de 100 sols parisis et de dix mines de sel. Ce pont supportait quatre moulins[22].

L’√©glise est rattach√©e √† l’ordre de Cluny, elle devient ensuite un prieur√© o√Ļ s’installent des moines de Saint-Martin-des-Champs.

√Ä la fin du XI¬†si√®cle ou au d√©but du XIIe¬†si√®cle, la tour c√®de la place √† un √©norme donjon roman rectangulaire en pierre (37¬†m de haut). Ce donjon, plus haut que le clocher de l’√©glise Saint-Laurent (32¬†m) servait √† stocker la nourriture au rez-de-chauss√©e, et d’abriter les appartements du seigneur √† l’√©tage. Son rez-de-chauss√©e est muni √† l’est d’un avant-corps en abside, dont l’√©tage abritait certainement une chapelle castrale. La coll√©giale s’agrandit et un clo√ģtre est construit.

Jean de Beaumont, dernier comte de Beaumont, √©tait √† la droite du roi de France, Philippe Auguste en 1214 √† la bataille de Bouvines. Comme le comte √©tait mort sans post√©rit√© en 1223, le comt√© rejoignit l’apanage des rois de France et fut transmis de si√®cle en si√®cle √† des membres de la famille royale dont le plus connu est sans doute Charles I d’Orl√©ans[20].

En 1226, Louis IX (Saint Louis), devient comte de Beaumont, r√©side au ch√Ęteau et fait construire l’abbaye de Royaumont. √Ä Beaumont-sur-Oise, il fait √©difier une muraille monumentale √† la place de l’enceinte gallo-romaine, flanqu√©e de tours circulaires, ainsi que d’un pont-levis √† l’ouest. La coll√©giale se retrouve dot√©e d’un clocher et d’une crypte. La ville de Beaumont obtient une charte communale et prosp√®re gr√Ęce √† ses march√©s, √† son pont sur l’Oise, √† son commerce, √† ses multiples services, √† ses h√ītels.

Au XIVe si√®cle et au XVe si√®cle cette place-forte royale qui est aux avant-postes du Pays de France va subir de nombreux si√®ges, et de nombreuses destructions et reconstructions. Pendant la guerre de Cent Ans, il est assi√©g√© et occup√© par les Anglais de 1420 √† 1435. Le ch√Ęteau va subir d’autres nombreux assauts notamment lors de sa reprise par les Fran√ßais en 1435, et durant la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Au XVI¬†si√®cle, la ville est un des enjeux des guerres de Religion qui ensanglantent la r√©gion. En mai-juin 1590, pendant le si√®ge de Paris, le ch√Ęteau et le village sont assi√©g√©s, par les troupes protestantes d’Henri IV et pris apr√®s 1 mois de si√®ge.

Au XVIII siècle, le comté est vendu à François-Louis de Bourbon, prince de Conti. Malgré le mauvais état du pont, le comte de Conti décida de ne procéder qu’à une reconstruction de trois arches en ruine ; les travaux furent exécutés en 1735. Le comte de Provence, qui deviendra Louis XVIII, en est le dernier seigneur.

Le XVIII¬†si√®cle voit na√ģtre la derni√®re grande transformation du ch√Ęteau. Avec la naissance de l’artillerie, les armes sont de plus en plus puissantes, il faut donc renforcer la structure d√©fensive du ch√Ęteau. La hauteur du donjon va √™tre r√©duite, passant de 37¬†m √† environ 5¬†m. Le ch√Ęteau devient une place forte d’artillerie. Ensuite, le ch√Ęteau perd de sa grandeur et, en 1815, il est class√© abandonn√©. La place-forte est ras√©e et am√©nag√©e en boulevard pour r√©pondre aux nouvelles normes urbanistiques[21].

En 1748 et 1754 des √©pid√©mies de suette miliaire o√Ļ de suette picarde font p√©rir plus de 200 personnes.

En 1782, un ouragan ravage la contrée.

En 1784, une inondation emporte la grande route.

En 1815, durant la campagne de France, le pont de Beaumont-sur-Oise est d√©truit pour ralentir l’avance des Alli√©s.

En 1825, la reconstruction de la mairie est achevée.

En 1832, l’√©pid√©mie de chol√©ra cause 18 d√©c√®s.

Au XIX¬†si√®cle, Persan, commune voisine, conna√ģt un essor important gr√Ęce √† l’arriv√©e du chemin de fer et √† la croissance de son activit√© industrielle. Durant le XIXe¬†si√®cle, Beaumont-sur-Oise qui voit ainsi son influence d√©cro√ģtre, √©tait une ville de petits artisans, de commer√ßants, d’ouvriers et de petite bourgeoisie, en majorit√© ouverte aux id√©es nouvelles, comme l’attestent les diff√©rentes municipalit√©s qui se succ√©d√®rent √† la t√™te de la commune. De nouveaux quartiers r√©sidentiels sont implant√©s pour r√©pondre √† la croissance d√©mographique de la ville. Cette expansion est en partie li√©e √† l’essor √©conomique de Persan. √Čmile Zola d√©couvre la ville de Beaumont et y situe l’action de son roman Le R√™ve.

De 1839 √† 1844, le colonel Philippe Dervill√©, alors maire de Beaumont, fait installer les plaques de rues et les num√©ros des maisons, le bateau-lavoir, le pavage des rues de la ville, la r√©paration du pont, le transfert du cimeti√®re en dehors de la ville, construisit de nouvelles √©coles…. La gare de Persan – Beaumont est √©tablie en 1844 et mise en service le .

En 1848, √Čmile Thomas, directeur du bureau central des ateliers nationaux, avait choisi Beaumont-sur-Oise pour y faire travailler les anciens gardes municipaux de Paris, dont les casernes avaient br√Ľl√©, dans une usine m√©tallurgique pour y exploiter les mini√®res de fer que contenaient alors les for√™ts avoisinantes (D√©cision du conseil des inspecteurs des travaux des ateliers nationaux du 12 mai 1848). Les travailleurs furent transport√©s par la compagnie du chemin de fer du Nord. Il y eut ainsi quatre compagnies de deux cent vingt-cinq hommes, command√©es chacune par un chef-officier et des lieutenants ou sous-officiers. Pendant tout le temps que dur√®rent les Ateliers nationaux, les anciens gardes municipaux de Paris rest√®rent √† Beaumont-sur-Oise dirig√©s par M. Cloqui√©, ¬ę¬†Les habitants les trait√®rent avec des √©gards d‚Äôailleurs parfaitement m√©rit√©s¬†¬Ľ (Emile Thomas, 1848, Histoire des Ateliers nationaux, Paris, Michel L√©vy Fr√®res). Lors des √©v√©nements de Juin 1848, ils furent ramen√©s √† l‚ÄôAssembl√©e nationale par le G√©n√©ral Cavaignac. Ils compos√®rent ensuite √† Versailles le corps de gendarmerie mobile et particip√®rent au Coup d‚Äô√Čtat de d√©cembre 1851 Histoire de la gendarmerie mobile.

Lors de la guerre de 1870, les Prussiens pill√®rent la ville le 21 septembre 1870, puis l’occup√®rent la ville du 16 au et du 3 au .

Le pont de Beaumont-sur-Oise, longtemps unique point de passage d’une rive √† l’autre, fut d√©truit √† trois reprises par l’arm√©e fran√ßaise pour emp√™cher le passage des envahisseurs allemands. Le , pendant la bataille de France, les troupes Fran√ßaises, en particulier le 89e r√©giment d’infanterie, font sauter le pont de Beaumont-sur-Oise et d√©fendent le passage les 11, 12 et 13 juin[25].
De nombreux bombardements laissèrent certains quartiers de la ville en ruines qui obligèrent les municipalités de la deuxième moitié du XX siècle à reconstruire une partie de la cité[20]. Le une centaine de Avro Lancaster de la RAF bombardent la gare de triage Chambly.
Le , le 120e régiment de la 30th infantry division américaine libère Presles, Nointel puis Beaumont-sur-Oise.

En juillet 2016, cinq jours d’√©meutes frappent le quartier de Boyenval apr√®s la mort d’Adama Traor√©. Selon le parquet de Pontoise, une soixantaine de coups de feu sont alors tir√©s au fusil de chasse de calibre 12. 59 policiers et gendarmes ont √©t√© directement touch√©s par les tirs, dont six qui ont √©t√© l√©g√®rement bless√©s,,.

Ant√©rieurement √† la loi du 10 juillet 1964, la commune faisait partie du d√©partement de Seine-et-Oise. La r√©organisation de la r√©gion parisienne en 1964 fit que la commune appartient d√©sormais au d√©partement du Val-d’Oise et √† son arrondissement de Pontoise apr√®s un transfert administratif effectif au .

Apr√®s avoir fugacement le chef-lieu du canton de Beaumont en 1793, la commune faisait partie de 1801 √† 1967 du canton de L’Isle-Adam de Seine-et-Oise. Lors de la mise en place du Val-d’Oise, la ville redevient le chef-lieu du canton de Beaumont-sur-Oise. Dans le cadre du red√©coupage cantonal de 2014 en France, cette circonscription administrative territoriale a disparu, et le canton n’est plus qu’une circonscription √©lectorale.

Pour les √©lections d√©partementales, la commune est membre depuis 2014 du canton de L’Isle-Adam

Pour l’√©lection des d√©put√©s, elle fait partie de la premi√®re circonscription du Val-d’Oise.

Beaumont-sur-Oise est membre de la Communaut√© de communes du Haut Val-d’Oise (CCHVO http://www.cc-hautvaldoise.fr/).

Lors du second tour des √©lections municipales de 2014 dans le Val-d’Oise, la liste DVD men√©e par Nathalie Groux obtient la majorit√© des suffrages exprim√©s avec 1¬†497¬†voix (46,59¬†%, 22 conseillers municipaux dont 6 communautaires), b√©n√©ficiant de la triangulaire caus√©e par le maintien des listes de gauche men√©es par[33]¬†:
РDidier Privat (SE, 1 311 voix, 40communautaire,80 %, 6 conseillers municipaux élus dont 1 communautaire) ;
РCalvin Job (PS-PCF-EELV, 405 voix, 12,60 %, 1 conseiller municipal élu).
Lors de ce scrutin, 35,97 % des électeurs se sont abstenus.

Lors du second tout des √Člections municipales de 2020 dans le Val-d’Oise, la liste DVG men√©e par Jean-Michel Aparicio obtient la majorit√© absolue des suffrages exprim√©s, avec 1¬†344¬†voix (53,37¬†%, 23 conseillers municipaux √©lus dont 7 communautaires), devan√ßant largement celle UDI men√©e par la maire sortante Nathalie Groux (934 voix, 37,09¬†%, 5 conseillers municipaux √©lus dont 2 communautaires.
La troisième liste, DVG, menée par Xavier Renou, a obtenu 240 voix (9,53 % et 1 conseiller municipal élu).
Lors de ce scrutin marqué par la pandémie de Covid-19 en France, 53,38 % des électeurs se sont abstenus[35][36].

L’√©volution du nombre d’habitants est connue √† travers les recensements de la population effectu√©s dans la commune depuis 1793. √Ä partir de 2006, les populations l√©gales des communes sont publi√©es annuellement par l’Insee. Le recensement repose d√©sormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une p√©riode de cinq ans. Pour les communes de moins de 10¬†000¬†habitants, une enqu√™te de recensement portant sur toute la population est r√©alis√©e tous les cinq¬†ans, les populations l√©gales des ann√©es interm√©diaires √©tant quant √† elles estim√©es par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a √©t√© r√©alis√© en 2008[46].

En 2019, la commune comptait 9¬†504 habitants, en diminution de 1,07¬†% par rapport √† 2013 (Val-d’Oise¬†: +4,6¬†%, France hors Mayotte¬†: +2,17¬†%).

En 2018, le taux de personnes d’un √Ęge inf√©rieur √† 30 ans s’√©l√®ve √† 40,0¬†%, soit en dessous de la moyenne d√©partementale (41,2¬†%). √Ä l’inverse, le taux de personnes d’√Ęge sup√©rieur √† 60 ans est de 19,8¬†% la m√™me ann√©e, alors qu’il est de 18,7¬†% au niveau d√©partemental.

En 2018, la commune comptait 4 575 hommes pour 4 980 femmes, soit un taux de 52,12 % de femmes, légèrement supérieur au taux départemental (51,42 %).

Les pyramides des √Ęges de la commune et du d√©partement s’√©tablissent comme suit.

√Čcole maternelle¬†:

√Čcole √©l√©mentaire et primaire¬†:

Collège :

Lycée :

√Čcole priv√©e

Beaumont est doté entre autres :

Beaumont-sur-Oise compte quatre monuments historiques sur son territoire.

Adama Traor√©, 24 ans, meurt le √† la gendarmerie de Persan, √† la suite de son interpellation √† Beaumont-sur-Oise dans des conditions encore non √©claircies. Sa mort prend une dimension judiciaire √† la suite de d√©p√īts de plainte concernant un possible homicide involontaire, puis de suppos√©es entraves √† l’enqu√™te.

Plusieurs nuits d’√©chauffour√©es ont lieu √† Beaumont-sur-Oise et dans les communes voisines dans les jours suivant le d√©c√®s. Le 22 juillet, une marche blanche rassemble plus de 1¬†500 personnes dans les rues de la commune.

Avis Clients

Ce que nos clients disent de nous

Notre entreprise en chiffre

Quelques chiffres sur Richard Couverture

Richard Couverture vous propose de multiples services dans le Val d’Oise (95). D√©couvrez ici quelques chiffres √† propos de notre entreprise.

+ 0
Ans d'expériences
+ 0
Projets Réalisés
+ 0
Toitures Réalisées en 2023
+ 0
Entreprises Partenaires
Qui sommes nous ?

Un peu plus sur notre entreprise

Une question ? Un besoin ?

On vous rappelle

Inscrivez votre numéro de téléphone ci-dessous et on vous rappellera rapidement.

entretenez votre toit en tuile